Le Réveil Lozère 11 octobre 2017 à 08h00 | Par ED

La France, grande exportatrice de broutard(e)s

Dans un contexte où l’Algérie et la Turquie ont rouvert leurs frontières aux exportations de bovins français, Interbev a souhaité faire le point sur plusieurs années d’export dans la filière bovine, le 5 octobre au Sommet de l’élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Bernard Griffoul

« La France a une tendance à être plus naisseur qu’engraisseur », a analysé Philippe Chotteau, directeur du département économie à l’Institut de l’élevage (Idele), le 5 octobre au Sommet de l’élevage. Il intervenait dans le cadre d’une conférence intitulée « Filière bovine : panorama des exports de la France », organisée par Interbev. À travers ce constat, il résume les échanges de bovins qui se tiennent depuis deux ou trois ans entre la France, l’Europe et les pays tiers. En effet, l’Italie contrairement aux prévisions reste toujours très importatrice de broutards français. « Les exportations françaises de broutard rebondissent depuis 2014 alors que nous avions des questions sur la pérennité des systèmes d’engraissement dans la plaine du Pô à l’époque », observe Philippe Chotteau. Il constate également un changement de la demande avec une croissance de la demande de broutardes. « Cela correspond sans doute à des portions plus petites demandées par la GMS italiennes », remarque-t-il.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1429, du 12 octobre 2017, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le pastoralisme est indispensable en montagne.

a déclaré Nicolas Vanier, samedi 7 octobre sur France 2.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui