Le Réveil Lozère 05 juillet 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

« La forêt privée représente quatre cinquièmes du territoire forestier lozérien »

La forêt privée lozérienne et gardoise ainsi que Fransylva Lozère organisaient, lundi 3 juillet, les assises 2017 de la forêt privée à Mende. L’occasion pour syndicat et coopérative de faire le point sur la forêt privée en Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chaque année la forêt lozérienne produit un million de mètre cube de bois, dont la moitié seulement est récoltée.
Chaque année la forêt lozérienne produit un million de mètre cube de bois, dont la moitié seulement est récoltée. - © Le Reveil Lozere

En Lozère, 180 000 hectares des 230 000 hectares de parcelles forestières sont détenues par des propriétaires privés. Pas étonnant, donc, que chaque année, les assises de la forêt privée soient autant suivies. Organisé par la forêt privée lozérienne et gardoise avec Fransylva Lozère, l’événement a réuni, cette année une cinquantaine de personnes, lundi 3 juillet, sur le causse d’Auge de Mende. Partenaires depuis plusuieur années, la coopérative et le syndicat ont en effet instauré un événement commun pour pouvoir aborder ensemble la question de la forêt privée. « Sur le département, nous avons la chance de nous entendre pour travailler ensemble, confie Alexis Bonnal, président de la forêt privée lozérienne et gardoise. C’est une vraie chance car cela permet d’avoir des projets communs pour mettre à profit notre complémentarité. »

Le deuxième département forestier d’Occitanie
Une entente qui permet aux deux structures d’avoir un point de vue global sur la situation en Lozère : « Le département compte 22 000 propriétaires dont 4 000 de plus de 10 hectares et 500 de plus de 25 hectares, détaille Jean-Pierre Lafond, président de Fransylva Lozère. La forêt privée représente 4/5 du territoire forestier lozérien. Ce qui fait de notre département le deuxième département forestier de la région Occitanie après le Tarn et le premier en termes de sciage. »

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1417, du 6 juillet 2017, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui