Le Réveil Lozère 13 janvier 2016 à 08h00 | Par LE REVEIL LOZERE

La FNSEA demande des abattages supplémentaires

Grâce aux assouplissements obtenus par la FNSEA dans le cadre du plan national loup, notamment l’appui des chasseurs dans les prélèvements, 34 loups ont été abattus à ce jour sur les 36 autorisés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Ceci étant les agressions du prédateur n’ont pas diminué, ni les dommages causés aux éleveurs. Ainsi, 2 339 attaques ont été recensées et 8 339 victimes en 2015, contre 2 231 attaques et 8 313 victimes en 2014. C’est la raison pour laquelle, Jean-Pierre Royannez, administrateur de la FNSEA en charge du dossier prédateurs, vient d’adresser un courrier au ministère de l’Écologie pour lui demander une convocation en urgence du groupe national loup. La FNSEA souhaite qu’il se prononce sur un quota supplémentaire de prélèvement cette année.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Même si cela est une forme d'échec pour nous aussi, notre devoir collectif est d'offrir une nouvelle chance à ceux qui veulent quitter le métier.

Xavier Beulin, président de la FNSEA

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui