Le Réveil Lozère 17 mai 2016 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

La FNPL prévoit une réunion de l’ensemble des acteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« J’invite l’ensemble des acteurs du pacte laitier à refaire le point et comme l’État faisait partie de ces acteurs, je l’ai également invité », a précisé Thierry Roquefeuil à la sortie de sa rencontre avec Stéphane Le Foll, le 10 mai. La réunion est prévue pour le 24 mai et devrait permettre de faire un bilan sur la suite à donner à ce pacte. Du côté de l’Europe et de l’intervention, Stéphane Le Foll et Thierry Roquefeuil « sont sur la même longueur d’onde », selon ce dernier. Il évoque une Europe qui, en continuant de financer l’intervention, « continue de sponsoriser indirectement des entreprises de certains pays », mais ne résout pas les problèmes de surproduction. Lors de sa rencontre avec le ministre, le président de la FNPL a également évoqué la problématique de l’interprofession. « L’interprofession de 2016 ne sera pas celle de 1974 », a-t-il spécifié, estimant qu’il fallait en revoir les règles de fonctionnement. Il est question depuis plusieurs mois d’une entrée de la distribution au sein de l’interprofession.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui