Le Réveil Lozère 04 octobre 2016 à 08h00 | Par Réveil Lozère

La FNO « scandalisée » par un décalage de calendrier dans les apports de trésorerie remboursable

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans un communiqué du 30 septembre, la Fédération nationale ovine (FNO) se dit « scandalisée » car les éleveurs d’ovins devront « attendre novembre alors que les autres filières bénéficieront des aides couplées dans leur apport de trésorerie remboursable (ATR) ». Selon le syndicat, « les années passées, les éleveurs de brebis touchaient une avance de leurs aides Pac dès le mois septembre pour les Indemnités de handicap naturel (ICHN) et octobre pour l’ensemble des autres aides Pac ». La FNO considère cela comme une « discrimination », surtout que « la trésorerie des éleveurs de mouton est comme les autres trésoreries exsangues ». Elle constate également que » les sommes engagées par la mise en place des moyens de protection contre le loup en 2015 n’ont toujours pas été totalement remboursées » et « les indemnités perçues en cas de prédation de ce début d’année n’ont, elles aussi pas été versées en totalité ».

Agrapresse

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui