Le Réveil Lozère 01 mars 2017 à 08h00 | Par LE REVEIL LOZERE

La FNO établit un manifeste pour une meilleure gestion de la prédation

La FNO a établi un manifeste à destination des politiques pour que ces derniers s’engagent à établir « une politique de gestion du loup pour défendre les éleveurs et leur famille ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La fédération des éleveurs ovins a rédigé plus d’une dizaine de propositions comme le refus de toute conditionnalité des indemnisations par la mise en place préalable de mesures de protection ou la prise en charge budgétaire des coûts de la prédation sur les crédits du ministère de l’Écologie et non sur celui du ministère de l’Agriculture. Le syndicat a aussi rappelé que le coût de la prédation en France est de plus de 22 millions d’euros en 2016 et représente près de 10 000 brebis tuées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui