Le Réveil Lozère 23 mai 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

La filière viande se met à la portée des enfants

Dans le cadre des rencontres Made in Viande, quatre classes des écoles de Saint-Joseph et Jeanne d’Arc de Mende sont parties, jeudi 18 mai, à la rencontre des acteurs de la filière viande du département et notamment les exploitations de La Brousse, sur la commune de Fraissinet-de-Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rudy Boissier approche ses bêtes pour que les enfants les voient d’un peu plus près. (© Aurélie Pasquelin)  © Aurélie Pasquelin Lors de la visite de l'exploitation de Christian Plagnes, les chèvres ont connu un franc succès. © Aurélie Pasquelin Les chevreaux ont aussi énormément plu aux enfants. © Aurélie Pasquelin "Ici, je stocke l'aliment qui me permet de nourrir les vaches", explique Christian Plagnes. © Aurélie Pasquelin Le taureau d'Aimé Mazoyer a particulièrement impressionné les enfants. © Aurélie Pasquelin Au Gaec Mazoyer, les élèves mendois ont aussi pu aller au contact des volailles. © Aurélie Pasquelin Le chien d'Aimé Mazoyer, Full fait une démonstration de ses talents de rabateuse. © Aurélie Pasquelin Midi, les enfants s'installent sur les hauteurs du village pour une pause pique-nique. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin Avant le dessert, les agriculteurs de La Brousse reservaient une surprise aux enfants. © Aurélie Pasquelin Une dégustation de viande locale grillée sur place. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin Après le repas, Rudy Boissier approche ses bêtes pour que les élèves puissent les voir de plus près. © Aurélie Pasquelin Pendant ce temps là, les institutrices prennent des photos. © Aurélie Pasquelin Jean-Paul Boissier est venu aider son fils. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin De retour à Mende, les petits mendois enfilent blouses et charlottes pour aller visiter un atelier de découpe du CFA. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin Dans l'atelier, les première année de boucherie sont en plein exercice. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin Les enfants les regardent travailler d'un air attentif. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin "Ce couteau, on l'appelle une feuille", explique Robert Pradeilles, professeur au CFA de Mende. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin Une fois sorti de l'atelier, tous les enfants se retrouvent pour une photo de groupe. © Aurélie Pasquelin Florence Vignal, présidente de la Chambre des Métiers et elle-même bouchère est venue les saluer. © Aurélie Pasquelin Dernière étape de la journée : la visite des cuisines du lycée Chaptal de Mende. © Aurélie Pasquelin Layo Bouaziz leur montre tous les secrets de la cuisine qui sert près de 200 000 repas par an. © Aurélie Pasquelin

Huit heures, jeudi 18 mai, les enfants des classes de CM2 de l’école Jeanne d’Arc de Mende rejoignent le bus qui les transportera tout au long de la journée. Alors que les enfants finissent de s’installer, le bus démarre direction La Brousse pour entamer la journée par la visite des élevages du village. « En organisant cette journée, nous voulions montrer tous les aspects de la filière viande, explique Olivier Boulat, président d’Interbev Languedoc-Roussillon. Pour cela, nous avons prévu d’emmener les enfants de l’élevage à l’assiette en commençant, le matin par la visite d’exploitation et l’après-midi par l’atelier de découpe du CFA de Mende et par la visite des cuisines du lycée Chaptal de Mende. » Une fois arrivés au village de La Brousse, les petits mendois sont accueillis par les agriculteurs. Toute la commune s’est mobilisée pour accueillir les deux écoles. Une fois les enfants sortis du bus, de petits groupes sont formés pour aller visiter les exploitations. Éleveur de chèvres et de bovins de la race Aubrac, Christian Plagnes emmène la classe de CM2 de Mylène Pernel pour la visite de ses bâtiments. Après leur avoir brièvement expliqué la vie sur son exploitation, les enfants sont invités à aller voir les chèvres. « Est-ce que l’on peut les toucher ? », demande Jules. Non sans esquisser un sourire, l’agriculteur accepte. Les enfants vont alors voir chèvres et chevreaux pour les caresser. Malgré le succès des animaux auprès des enfants, la visite doit continuer.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1411, du 25 mai 2017, en page 4.

- © Aurélie Pasquelin

À Mende, les CE1 visitent une boucherie
D’autres animations étaient organisées sur le département à l’occasion des rencontres Made in Viande. Vendredi 19 mai, à la boucherie Bonnal de Mende, les enfants de la classe de CE1 de l’école Jeanne d’Arc ont pu venir voir le désossage de la viande, la fabrication des saucisses et déguster un peu de bœuf et de veau. Alexandre Durand, fils de Françoise Durand, bouchère et de Christophe Durand, éleveur de bovins aux Badieux a ainsi pu faire découvrir à ses « copains », le travail de ses parents et la viande de la génisse qu’il avait nourrie. Cette rencontre, ce fut aussi l’occasion pour les enfants de goûter la viande de bœuf et de veau. Pour Raphaël, c’est sûr, la viande de bœuf « c’est pas bon, c’est trop bon ! »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui