Le Réveil Lozère 07 janvier 2015 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

La feuille de route pour 2015

JA48 a présenté ses vœux lundi 5 janvier, l’occasion de revenir sur l’actualité de l’an passé et de se positionner pour l’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JA 48

Julien Tufféry, le président des JA48 s’est plié à la tradition des voeux lundi en fin d’après-midi en rapellant en préambule que « les JA poursuivront encore et toujours leur défense du métier d’agriculteur. À tous les niveaux, nous entendons compter dans l’agriculture. » En 2014, plusieurs dossiers importants ont fait l’actualité des JA. Pêle-mêle : le loup, la Pac, la mobilisation du 5 novembre ou encore l’installation, etc. Pour chacun d’entre eux, un mot a été dit. Depuis plus de trois ans, le loup préoccupe, étendant sans cesse son territoire et obligeant certains éleveurs à adapter leur conduite de troupeau. « La Lozère est dans les dix départements les plus touchés, le nombre de bêtes tuées augmente d’une année sur l’autre. Beaucoup de monde est mobilisé sur ce dossier, le prélevement a été possible, c’est un début. Nous resterons vigilants, c’est de l’avenir de l’agriculture du département dont il est question. » Avenir encore de l’agriculture avec la mobilisation du 5 novembre où FNSEA et JA demandaient notamment moins de contraintes pour pouvoir exercer correctement leur métier et vivre de la terre.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 8 janvier 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui