Le Réveil Lozère 28 juin 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

La fête de la transhumance du mont Lozère confirme son succès

La fête de la transhumance du mont Lozère se déroulait dimanche 25 juin à la station de ski du Bleymard. Soleil et public étaient au rendez-vous pour cet évènement qui prend de plus en plus d’ampleur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec leurs t-shirts « non aux loups », les éleveurs entendaient bien sensibiliser le grand public à la problématique du loup. Pour ajouter en symbole, une peluche de l’animal suivait même le troupeau.
Avec leurs t-shirts « non aux loups », les éleveurs entendaient bien sensibiliser le grand public à la problématique du loup. Pour ajouter en symbole, une peluche de l’animal suivait même le troupeau. - © Aurélie Pasquelin

Elles n’étaient pas moins de 2 400 brebis à avoir transhumé dimanche 25 juin des terres de Prévenchères au Mont Lozère. Sur leurs pas, des marcheurs accompagnaient les bergers. Pour les moins sportifs, le rendez-vous était donné aux alentours de 12 h à la station de ski du mont Lozère. Sur place, quelque 29 exposants assuraient l’animation de cette journée dédiée aux brebis et à l’agriculture lozérienne. Démonstration de tonte, d’extraction de miel et animations musicales, tout était mis en œuvre pour accueillir les centaines de touristes et de locaux venus par cette journée ensoleillée. « C’est la troisième année que nous organisons la fête de la transhumance sur le mont Lozère et c’est la plus réussie », se réjouit Chantal Chalvidan, présidente de l’association de la transhumance sur le mont Lozère. Un succès particulièrement important pour les 30 bénévoles de l’association tout nouvellement créée et qui confirme la place qu’a pris l’évènement dans le paysage agricole lozérien.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le président a souhaité nous demander de continuer à mettre la pression. La pression sur les filières, la pression sur la grande distribution.

a lancé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, à la sortie du Conseil des ministres du 21 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui