Le Réveil Lozère 30 septembre 2015 à 08h00 | Par Anne-Marie Vincent

La FDCuma de Lozère a valorisé le bois

La Cuma du Sistre, à Florac, a accueilli la deuxième édition du rassemblement des Cuma de Lozère sur la thématique du machinisme bois.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ce combiné à bois performant fend, scie et peut charger les morceaux directement en remorque. Deux machines de ce type existent sur le département.
Ce combiné à bois performant fend, scie et peut charger les morceaux directement en remorque. Deux machines de ce type existent sur le département. - © Anne-Marie Vincent

La Lozère est le premier département forestier du Languedoc-Roussillon. Alors, après une première édition sur la mise en valeur des effluents d’élevage l’an dernier à Aumont-Aubrac, place au bois vu sous l’angle du machinisme pour cette deuxième édition, organisée par la FDCuma de Lozère, le samedi 26 septembre sur la ZAC Saint-Julien-du-Gourg, à Florac. C’est la Cuma du Sistre qui a tenu à recevoir cette manifestation. « Lorsque le président de la fédération, Sylvain Chevalier, nous a expliqué qu’il voulait organiser une journée sur le bois, on s’est tout de suite dit qu’il ne pouvait pas y avoir meilleur secteur qu’ici, dans les Cévennes, a assuré Martine Chaptal, présidente depuis la création de la Cuma du Sistre en 1995. C’est également important pour nous de vanter le système des Cuma. Avec ce regroupement, on a pu, par exemple, acheter une enrubanneuse, un épandeur à fumier, une remorque forestière il y a quelques années, mais aussi un treuil l’an dernier. La Cuma, c’est l’avenir. » Pour preuve avec ce combiné à bois Hakki Plike Easy 50, en action sur la manifestation. « Avec cette scie-fendeuse, qui charge aussi les morceaux dans la remorque, on fait du bois sur un jour pour une année. C’est très performant, très intelligent, mais ça coûte environ 40 000 €, d’après Sylvain Chevalier. D’où l’intérêt de se regrouper. D’ailleurs, il n’y a que deux machines comme ça sur le département utilisées par 50 agriculteurs. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 1er octobre 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les conclusions du rapport de la commission d’enquête sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français seront connues le 21 septembre.

Pierre Morel-à-l’Huissier, député de Lozère et membre de la commission d’enquête.

Culture
Concert » Concert irlandais
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Concert » Concert à la cathédrale
Exposition » Exposition de peintures
Concert » Récital de musique andalouse
Concert » Concerto italiano
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui