Le Réveil Lozère 03 juin 2020 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

La Cour des comptes étrille la « performance » de la MSA

Dans un rapport de 160 pages, la Cour des comptes passe au crible le fonctionnement et les finances de la MSA, deuxième régime de Sécurité sociale en France avec 5,6 millions de ressortissants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans un rapport de 160 pages, la Cour des comptes passe au crible le fonctionnement et les finances de la MSA, deuxième régime de Sécurité sociale en France avec 5,6 millions de ressortissants.
Dans un rapport de 160 pages, la Cour des comptes passe au crible le fonctionnement et les finances de la MSA, deuxième régime de Sécurité sociale en France avec 5,6 millions de ressortissants. - © JC Gutner - Illustration

« Très insuffisant. » Si la Cour des comptes devait apposer une appréciation en bas de son bilan global d’évaluation de la MSA, ce serait celle-ci. Dans un rapport de 160 pages diffusé le 26 mai, l’organe de contrôle des comptes publics estime que « les spécificités de la MSA perdent de leur substance » et que la gouvernance « atypique » de la MSA est « peu adaptée à des évolutions indispensables dans l’organisation des activités du régime agricole ».
Pis, soulignent les magistrats financiers, un précédent rapport publié en 2011 alertait déjà sur la réorganisation « inachevée » de la MSA, entamée en 2010 avec la fusion des 84 caisses départementales en 35 caisses locales. Elle estimait aussi que la fonction de pilotage national assumée par la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA) « demeurait insuffisamment affirmée ». Deux critiques qu’elle reprend, et enrichit de nombreuses remarques dans son dernier rapport public thématique intitulé sobrement : La Mutualité sociale agricole.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1563, du 4 juin 2020, en page 8 et 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui