Le Réveil Lozère 13 mai 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

La chambre d’agriculture rouvre ses portes avec précaution

Alors que le déconfinement est officiel depuis lundi 11 mai, la chambre d’agriculture a commencé à rouvrir ses portes au public, avec un protocole sanitaire strict. Quant aux formations, elles reprennent peu à peu, à mesure que les normes sont mises en place.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Chambre d'agriculture rouvre ses portes au public, avec un protocole sanitaire strict.
La Chambre d'agriculture rouvre ses portes au public, avec un protocole sanitaire strict. - © DR

La chambre d’agriculture a décidé que dès ce lundi, les agents des pôles retrouveraient le chemin des bureaux. Restés fermés durant la période de confinement, ils sont à présent à nouveau ouverts, uniquement sur rendez-vous. Les agriculteurs qui souhaitent venir aux bureaux des pôles devront s’équiper d’un masque et d’un stylo.

« La plupart des agents seront à pied d’œuvre ce 11 mai », assure Amaury Souchon, le directeur de la chambre d’agriculture, qui rappelle cependant que ceux ayant des enfants risquent de rester en télétravail plus longtemps. Pour les présents dans les bureaux, les règles d’hygiène ont été renforcées, des bidons de gel hydroalcoolique et des gants seront à disposition.
« Notamment pour les déclarations Pac, nous sommes en plein dedans, les agents répondront présent », explique Christophe Roux, responsable formation. Par ailleurs, les visites sur les exploitations pourront se faire au cas par cas et en respectant les gestes barrières. « Le contrôle de performance, suspendu un temps, a repris dans le respect d’un protocole assurant tant la sécurité des agriculteurs que celle des salariés », expliquent les services de la chambre d’agriculture.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1560, du 14 mai 2020, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui