Le Réveil Lozère 06 décembre 2016 à 08h00 | Par FDSEA de Lozère

La cartographie des cours d'eau : où en est-on ?

Cela fait maintenant plus d'un an que les premières formations sur la cartographie des cours d'eau ont commencé. Si le calendrier présenté paraissait très ambitieux à l'époque, il est aujourd'hui arrivé à son terme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La définition d'un cours d'eau est basée sur trois critères cumulatifs : la présence et la permanence d'un lit, naturel à l'origine ; un débit suffisant une majeure partie de l'année et l'alimentation par une source.
La définition d'un cours d'eau est basée sur trois critères cumulatifs : la présence et la permanence d'un lit, naturel à l'origine ; un débit suffisant une majeure partie de l'année et l'alimentation par une source. - © Sandra Hartmann

Le dernier secteur des Cévennes a suivi la formation fin novembre, celui-ci peut faire remonter les fameuses demandes de modifications jusqu'à la fin de l'année. Du point de vue des formations, près de 800 personnes dont plus de 700 agriculteurs ont participé aux journées organisées par la FDSEA. À l'instar de ce qui est fait dans d'autres départements, la Lozère a fait figure de précurseur et est le premier département au niveau national à présenter un résultat aussi abouti : personnes concernées, nombre de réunions organisées, mais aussi ampleur de la consultation représentant pour les quatre premiers secteurs (sur onze) plus de 2 000 demandes de modifications* ! Cette démarche aura aussi permis de faire travailler ensemble des acteurs intervenant de près ou de loin dans la gestion des cours d'eau : les agriculteurs tout d'abord, les services de l'État, l'Onema, la fédération de pêche, les syndicats de rivière, le Copage et la chambre d'agriculture. Les premières cartes validées sont disponibles soit en ligne sur le site de la préfecture de Lozère, soit en consultation en mairie. Elles représentent un peu plus de la moitié de la superficie du département. Actuellement, les cartes disponibles concernent les communes dont la formation a eu lieu avant la fin du mois de mars. Les autres communes sont encore en phase d'expertise des demandes de modification, et seront ajoutées au fur et à mesure que les secteurs seront validés. Au niveau des délais, la carte complète devrait être finalisée vers la fin du premier semestre 2017.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 8 décembre 2016, numéro 1387.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui