Le Réveil Lozère 06 décembre 2017 à 08h00 | Par Prefecture de Lozère

La cartographie des cours d’eau bientôt finalisée

La cartographie a été validée sur plus de 82 % du département, avec 11 223 demandes de modifications analysées par le comité de pilotage et acceptées à 90 %.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réveil Lozère

Suite à une instruction du ministère en charge de l’environnement en 2015, la direction départementale des territoires (DDT) s’est fortement mobilisée depuis 2015 pour élaborer une cartographie des cours d’eau couvrant l’ensemble du département. L’objectif est d’informer sur la localisation des cours d’eau où s’applique la réglementation de la loi sur l’eau, en les différenciant des autres écoulements non soumis à cette réglementation (fossés, rases, ravines).
À la fin novembre 2017, grâce à la forte implication des différents acteurs concernés : DDT, chambre d’agriculture, Agence française pour la biodiversité, fédération de pêche, syndicats de rivière et des maires.
Le secteur « Aubrac » va être examiné par le comité de pilotage dans les tous prochains jours. Les expertises de terrain vont se poursuivre dans les semaines qui viennent sur la « Margeride nord », dernier secteur restant à cartographier.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1437, du 7 décembre 2017, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous serons dans la rue très prochainement pour dire non au matraquage des agriculteurs et pour que le gouvernement tienne ses promesses.

sur la loi Égalim, a alerté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA le 3 décembre. Invitée sur France Info, elle a exprimé le ras-le-bol des agriculteurs face à l’agribashing.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui