Le Réveil Lozère 07 mai 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

La 4e édition de la Foire de Lozère commence vendredi

L’édition 2019 de la Foire de Lozère se déroulera du 10 au 12 mai sous la halle d’Aumont-Aubrac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En quelques années, elle est devenue un incontournable du printemps lozérien. La Foire de Lozère revient en 2019 sous la halle d’Aumont-Aubrac, pour sa quatrième édition qui commence ce vendredi à 14 h pour se terminer dimanche soir. Artisanat, habillement, habitat, restauration, produits alimentaires, véhicules, agriculture… les différents secteurs économiques du département seront représentés tout au long de ces trois jours. L’événement se veut être une vitrine de l’économie lozérienne. Et le monde agricole n’est pas en reste. Ainsi, outre les différents exposants, les vaches Simmental de Chrsitophe Prouhèze seront aussi présentes sous la halle d’Aumont-Aubrac le samedi et le dimanche. Ce dernier jour de la foire, le midi, les visiteurs pourront aussi déguster de la viande d’Aubrac. Une initiative qui est maintenant habituelle pour la Foire de Lozère et qui permet aux agriculteurs de communiquer et de mettre en avant la production de bovin viande du département.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1509, du 9 mai 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui