Le Réveil Lozère 27 décembre 2016 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

L’usage des munitions sans plomb

Dans le cadre du programme européen Life gypconnect, le parc national des Cévennes, en collaboration avec la fédération départementale des chasseurs, engage une expérimentation destinée à sensibiliser les chasseurs de grand gibier à l’utilisation des munitions sans plomb.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
PNC et fédération des chasseurs organisent une campagne de sensibilisation à l'usage des munitions sans plomb.
PNC et fédération des chasseurs organisent une campagne de sensibilisation à l'usage des munitions sans plomb. - © Stéphane Leitenberger

L’objectif de cette expérimentation est de sensibiliser la communauté cynégétique à l’impact des métaux lourds dans les chaînes alimentaires et à la problématique du saturnisme chez les rapaces nécrophages. La toxicité du plomb n’est plus à démontrer, plusieurs études mettent en évidence que la contamination des organismes vivants est une réalité. La pratique de la chasse sans être le principal facteur de pollution peut y contribuer dans certaines circonstances. Les espèces nécrophages comme les vautours se situent en bout de chaîne alimentaire et sont exposés à cette contamination via l’ingestion de fragments de plomb provenant des chairs ou des os des gibiers consommés. L’absorption d’un morceau de plomb, aussi petit soit-il, provoque un empoisonnement aigu par saturnisme et la mort de l’oiseau. C’est sur la base de ce postulat que la commission européenne a accepté de soutenir cette action expérimentale en deux temps : une première phase de sensibilisation des chasseurs, puis un test d’utilisation des munitions sans plomb in situ et sur deux campagnes de chasse, avec un panel de chasseurs sélectionnés. Les chasseurs concernés recevront un questionnaire permettant de connaître leurs pratiques et leur éventuel intérêt pour participer à cette expérimentation. Il est aussi possible de remplir le questionnaire en ligne.

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 29 décembre 2016, numéro 1390.

Renseignements
■ Parc national des Cévennes : Maxime Redon au 04 66 49 53 37 ou Hervé Picq au 04 66 65 75 27(et demande du questionnaire herve.picq@cevennes-parcnational.fr);
■ Fédération des chasseurs de la Lozère au 04 66 65 75 85.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui