Le Réveil Lozère 17 novembre 2015 à 08h00 | Par Anne-Marie Vincent

L'objectif des frères Gras : tendre vers l'excellence !

Jacques Gras est installé sur l'exploitation familiale depuis 1976 avec son frère Maurice. Leur Gaec de la Védrine Blanche est pour l'instant le seul en Lozère à mettre des veaux en station.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Anne-Marie Vincent

Les années passent et Jacques Gras ne se lasse pas de celles qui l'ont accompagné toute sa carrière, depuis ses 20 ans, sur l'exploitation de ses grands-parents maternels. Au début, son frère et lui avaient 60 Charolaises, aujourd'hui, ils en comptent plus du double, pâturant été comme hiver sur une propriété de 150 hectares. Pourtant, un virage a été pris dans les années 90 lorsque les exploitants agricoles ont décidé de valoriser les atouts du troupeau et de s'attarder plus sur la génétique. « Grâce à la génétique, on avance plus vite », confirme Jacques Gras. C'est ainsi que le technicien bovin de la chambre d'agriculture de Lozère qui les suit depuis 9 ans, Olivier Laporte, affirme que, désormais, les frères Gras « ont un niveau génétique aussi bon, voire meilleur, que celui des autres éleveurs alors même qu'ils ne se trouvent pas dans le berceau de la race ».

Jacques et Maurice Gras sont, en réalité, les seuls éleveurs lozériens à placer des veaux en station. « Cette année, on en a mis sept, un à Creuzier dans l'Allier, trois à Nouhant dans la Creuse et trois autres à Marault dans la Nièvre », énumère Jacques Gras. Le principe étant qu'un veau entre 8 et 10 mois, sélectionné selon des critères stricts par Herd Book Charolais, association nationale entièrement dédiée au schéma de sélection de la race charolaise, bénéficie des mêmes conditions et d'une même alimentation que les autres, pendant quatre mois, pour gommer les conduites d'élevage différentes qui existent pour chaque animal à son arrivée en station, à la fin septembre ou en octobre, « certains sont au maïs, d'autres en montagne, par exemple », ajoute Olivier Laporte.

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 19 novembre 2015, numéro 1334.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui