Le Réveil Lozère 03 octobre 2017 à 08h00 | Par Nancy Sagnet

L’heure du départ a sonné

Les élèves et étudiants de Terre Nouvelle et étudiants argentins ont pu échanger pendant un mois. À l’heure du départ, le bilan de cette expérience s’avère plus que positif.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Vendredi 29 septembre, un pot de départ était organisé au lycée Terre Nouvelle pour faire le bilan de la venue des élèves de l’Instituto centro agrotechnico de Venado Tuesto. Durant plus d’un mois, les Argentins ont pu faire des choses diverses et variées. Après une semaine à Paris, ils ont pu effectuer un stage de 15 jours en exploitation agricole, des cours, des travaux pratiques ainsi que des visites aux quatre coins de la Lozère. Ils sont partis enchantés de leur séjour, samedi 30 septembre. Durant l’année scolaire précédente, quatre élèves de BTSA productions animales étaient parties en stage en Argentine pendant un mois à l’Instituto centro agrotechnico de Venado Tuesto. « L’intérêt d’un échange comme celui-ci est de voir de nouveaux horizons, partager des cultures différentes et former de bons futurs techniciens ayant une certaine ouverture d’esprit », commente Christine Audeguin, directrice de Terre Nouvelle.

Deux mois d’enrichissement personnels
Louis Gely, étudiant en BTS productions animales a passé deux mois en Argentine : « J’ai choisi d’effectuer deux mois de stage en Argentine parce que ce n’est pas tous les jours que l’on a l’opportunité d’aller aussi loin. Aller en Espagne par exemple, c’est plus facile, c’est seulement quelques heures de voiture ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1428, du 5 octobre 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui