Le Réveil Lozère 22 janvier 2020 à 09h00 | Par Agrafil

L’État reconduit la prise en charge de la vaccination

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un arrêté paru au JO le 11 janvier prolonge la prise en charge par l’État de la vaccination contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) « du 15 janvier au 30 septembre 2020 ». Pour rappel, d‘après l’arrêté du 10 décembre 2008 sur les mesures financières relatives à la FCO (toujours en vigueur), « l’État met à disposition du vétérinaire sanitaire de l’exploitation à titre gratuit les vaccins contre les sérotypes 1 et 4 de la fièvre catarrhale du mouton à destination de bovins, ovins et caprins en élevage ». Ce sont aussi les pouvoirs publics qui financent « les coûts de la vaccination » en versant une somme forfaitaire au vétérinaire. Par ailleurs, un autre arrêté paru le même jour fixe un nouveau cadre pour la Corse. La vaccination devient autorisée – et non plus obligatoire – et sa prise en charge ne concerne plus que les élevages ovins.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Continuons de faire de l’agriculture de conservation, parce que c’est un bon modèle, et continuons à mettre du glyphosate tant qu’on n’a pas trouvé autre chose

a déclaré le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume. Il a indiqué que l’agriculture de conservation fera partie des usages autorisés pour le glyphosate après 2021, en l’absence d’alternatives.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui