Le Réveil Lozère 23 novembre 2017 à 08h00 | Par Reveil Lozère

L'entente interdépartementale des causses et Cévennes Unesco en Andorre

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Une délégation de l’entente interdépartementale des causses et Cévennes Unesco, composée de Michèle Manoa, conseillère départementale de La Lozère et membre du conseil d’administration de l’entente, Morgane Costes-Marre, directrice de l’entente et Alain Argilier, chargé du tourisme et de la communication à l’entente, s’est rendue ce lundi et mardi 13 et 14 novembre, en Andorre. Ce déplacement avait pour objectif de préparer les bases d’un prochain jumelage qui devrait être signé au milieu de l’année 2018, entre les deux sites inscrits sur la liste prestigieuse du patrimoine mondial de l’Unesco.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui