Le Réveil Lozère 22 décembre 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

L'emploi partagé, une solution pour développer l'emploi local

Les groupements d'employeurs sont nés il y a trente ans, on en dénombre aujourd'hui plus de 3 700 en France métropolitaine. Il y en a 31 en Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En Lozère, il y a quatorze groupements d'employeurs monosectoriels. Ce sont uniquement des agriculteurs.
En Lozère, il y a quatorze groupements d'employeurs monosectoriels. Ce sont uniquement des agriculteurs. - © Émilie Durand

Si les trois-quarts des groupements d'employeurs de France sont agricoles, « c'est parce que cette forme d'emploi apporte des solutions très bien adaptées aux besoins des agriculteurs, explique Gilles Duquet, président de la fédération nationale des groupements d'employeurs agricoles et ruraux (FNGEAR). Je suis éleveur, et j'ai un besoin régulier d'une personne sur mon exploitation, cependant cela ne représente pas un poste à temps plein. Dans cette situation, partager un employé avec d'autres agriculteurs qui ont le même besoin est une solution de bon sens. Le salarié apprécie d'avoir un emploi stable à plein temps, avec une seule feuille de paye. » Par ailleurs, la multiplicité des employeurs permet de cumuler des expériences. Pour le président de la fédération, « lorsqu'il s'agit d'un jeune en phase d'installation, cela ne peut être que positif. Il acquiert de l'expérience pour son futur outil de travail. Il ne peut que gagner en compétences. » Une formule qui a séduit un nombre croissant de personnes, puisque sur les dix dernières années, le nombre de groupements d'employeurs agricoles et ruraux a bondi de plus de 10 %.
Agriemploi en Lozère
L'association de groupements d'employeurs a été créée en 1996. Elle regroupe aujourd'hui 200 adhérents, la majorité sont agriculteurs, mais il y a également des collectivités ou des artisans. Il existe 31 groupements d'employeurs, avec 32 salariés en CDI (l'équivalent de 31 ETP). Il y avait une quinzaine de groupements en 2012, l'augmentation a donc été constante ces dernières années. Plus précisement, aujourd'hui, dans la typologie des groupements d'employeurs, il y a quatorze groupements d'employeurs monosectoriels. Ce sont uniquement des agriculteurs. Dix groupements sont à la fois public et privé, ce sont des agriculteurs et des collectivités : mairie, communauté de communes, établissement scolaire, etc. Quatre groupements sont multisectoriels public et privé. C'est-à-dire qu'ils regroupent des agriculteurs, des artisans et des collectivités. Enfin trois groupements sont multisectoriels avec des agriculteurs et des artisans. Pour tous renseignements sur Agriemploi, vous pouvez contacter le 04 66 65 10 61.

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 24 décembre 2015, numéro 1339.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

J’ai fait avancer les libertés : le mariage a été ouvert à tous les couples, l’égalité entre les femmes et les hommes a été renforcée et la lutte contre les discriminations, celles qui blessent, a été amplifiée.

Extrait du discours de François Hollande, qui le 1er décembre a renoncé à briguer un second mandat.

Culture
Cinéma » La nuit du court
Comédie musicale » Ça tourne pas rond
Cabaret » Repas-spectacle du Lézard
Concert » L’orchestre de Montpellier en concert
Cinéma » Café-ciné du Valdo
Exposition » Marius Balmelle aux archives départementales

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui