L'Auvergne Agricole 15 janvier 2020 à 14h00 | Par Mélodie Comte

« L’eau de boisson est rarement le souci des éleveurs »

La disponibilité en eau dans les bâtiments d’élevage est souvent sous-estimée pourtant la déshydratation des animaux peut entraîner des pathologies directes et indirectes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’abreuvement des animaux au pré est un souci permanent mais bien moins considéré dans les bâtiments.
L’abreuvement des animaux au pré est un souci permanent mais bien moins considéré dans les bâtiments. - © AA

Le changement climatique remet en question les techniques de productions. Sécheresses répétitives à l’intensité et la durée croissantes apparaissent comme le lot de ces prochaines années. « Nous sommes presque passés de deux à quatre saisons. Comment l’agriculture va-t-elle réfléchir à cela ? » Pierre-Emmanuel Radigue de la société 5mVet, étudie les systèmes d’exploitation en France et ailleurs. S’appuyant sur des résultats de recherches et sur l’observation technique et scientifique de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le statut du fermage est devenu trop compliqué, trop strict, et les propriétaires cherchent à s’en détourner

Explique Jean Terlier, ancien avocat spécialisé en bail rural. La première réunion de la mission parlementaire sur le statut juridique des baux ruraux s’est tenue le 11 février, animée par ses co-rapporteurs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui