Le Réveil Lozère 21 mars 2018 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

L'atelier bois de Meyrueis en quête de reconnaissance

L'ONF organisait, mercredi 14 mars, une journée portes ouvertes de son atelier bois des Cévennes installé à Meyrueis. L'occasion pour l'organisation de faire connaître un pan entier de son activité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin

Créé il y a vingt-sept ans pour répondre à la demande en menuiseries d'extérieur, l'atelier bois des Cévennes de Meyrueis emploi aujourd'hui sept personnes. Un chiffre déjà honorable qui pourrait, pour autant, encore augmenter si le carnet de commandes s'étoffait. « Nous pourrions encore accueillir deux personnes supplémentaires », précise Jean-Luc Antraygue, responsable de l'atelier. Mais pour étendre son activité, le site a besoin de se faire connaître du grand public et des collectivités. « Le site de Meyrueis a un fort potentiel de développement mais pour le concrétiser, nous avons besoin du réseau de l'ONF et des acteurs locaux tels que les mairies ou les architectes », explique Alain Grognou, responsable de l'unité de production.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1452, du 22 mars 2018, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Alors que la population agricole décroît, nous avons les moyens de donner envie aux jeunes générations non issues du monde agricole de nous rejoindre pour un nouveau projet de vie en s’installant en agriculture biologique.

a déclaré Guillaume Riou, à l’occasion de sa réélection à la présidence de la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab).