Le Réveil Lozère 17 juin 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

L’apprentissage n’est pas oublié dans le plan de relance de la ministre du Travail

À l’issue d’une réunion de travail avec les partenaires sociaux, le 4 juin, Muriel Pénicaud a annoncé un plan de relance, notamment pour encourager l’emploi des jeunes. L’apprentissage va bénéficier de mesures concrètes. 221 entreprises lozériennes ont, à ce jour, un apprenti.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
À l’issue d’une réunion de travail avec les partenaires sociaux, le 4 juin, Muriel Pénicaud a annoncé un plan de relance, notamment pour encourager l’emploi des jeunes. L’apprentissage va bénéficier de mesures concrètes. 221 entreprises lozériennes ont, à ce jour, un apprenti.
À l’issue d’une réunion de travail avec les partenaires sociaux, le 4 juin, Muriel Pénicaud a annoncé un plan de relance, notamment pour encourager l’emploi des jeunes. L’apprentissage va bénéficier de mesures concrètes. 221 entreprises lozériennes ont, à ce jour, un apprenti. - © Marion Ghibaudo

Le plan sera officiellement présenté début juillet pour que l’emploi des jeunes « ne soit pas la variable d’ajustement de la crise », a expliqué la ministre du travail en conférence de presse.
Mesure phare présentée par Muriel Pénicaud : une aide à l’embauche « exceptionnelle » pour les entreprises qui recruteront des apprentis, du CAP au bac +3. Cette aide devrait s’étaler du 1er juillet 2020 au 28 février 2021, et atteindre un maximum de 5 000 euros par an pour un apprenti de moins de 18 ans, et 8 000 euros par an pour les apprentis majeurs, par contrat préparant à un diplôme jusqu’à la licence professionnelle.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1565, du 18 juin 2020, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui