Le Réveil Lozère 03 octobre 2018 à 11h00 | Par agrafil

L’aide ovine est remaniée

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un arrêté du 26 septembre 2018, publié le 29 septembre au Journal officiel, définit le montant de l’aide ovine et de l’aide caprine pour la campagne 2018 en France métropolitaine. Le montant unitaire de l’aide ovine est fixé à 22,05 € par animal primé. S’y ajoute une majoration de 2 € pour les 500 premières brebis, comme en 2017. En revanche, l’an passé, l’aide ovine était constituée d’une aide de base de 13,90 € à laquelle s’ajoutaient, le cas échéant, deux aides complémentaires : une aide à la contractualisation ou à la vente directe de 9 € par animal primé, et une aide aux ovins détenus par des nouveaux producteurs de 6 € par animal primé. Les jeunes éleveurs risquent ainsi d’être pénalisés par le nouveau système, constate-t-on à la FNO. Par ailleurs, l’aide caprine est fixée à 16,18 € par animal primé en 2018, après 16,95 € en 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui