Le Réveil Lozère 14 mars 2018 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

L’aide aux aménagements, comment ça marche ?

En moyenne chaque année en Lozère, soixante-dix exploitations bénéficient des aides aux aménagements définies par le programme de développement rural (PDR) en application depuis 2014 sur les départements de l’ex-région Languedoc-Roussillon.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après les travaux d’aménagement sylvopastoral par broyeur forestier.
Après les travaux d’aménagement sylvopastoral par broyeur forestier. - © Astaf

En France, les aides aux aménagements sont définies par le programme de développement rural (PDR) de chaque région. Les aménagements actuels pour les départements de la Lozère, de l’Hérault, du Gard, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales dépendent du PDR Languedoc-Roussillon 2014-2020. Pour les travaux éligibles, ce plan prévoit la prise en charge de 60 % du montant, soit 22,2 % par la Région et 37,8 % par le programme Feader. Pourtant, si le montant des travaux pris en charge est le même pour tout le monde, les types de travaux éligibles dépendent de l’exploitant.

Suite de l'article à lire dans le dossier « Aménagement du pâturage » du Réveil Lozère n°1451, du 15 mars 2018, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est encore un peu tôt pour dresser le bilan définitif d’une loi qui va connaître dans les jours qui viennent une nouvelle lecture au Sénat, et dont plusieurs ordonnances sont encore à dévoiler, particulièrement celle qui concernera les prix abusivement bas.

commentent la FNSEA et les JA dans un communiqué commun le 17 septembre, après la fin de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi Agriculture et alimentation le 14 septembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui