Le Réveil Lozère 04 mars 2020 à 11h00 | Par Propos recueillis par AgraPresse

L’agriculture française est au rendez-vous du changement climatique

Interview de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, au Salon international de l’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SC

La FNSEA et JA ont interpellé Emmanuel Macron dès son arrivée. Que lui avez-vous dit ?
L’objectif de cette rencontre était d’interpeller le président de la République sur un certain nombre de sujets qui préoccupe beaucoup les agriculteurs. Nous avons organisé cette entrevue avec Emmanuel Macron pour que des responsables départementaux puissent directement l’interpeller et lui faire part de leurs doléances. Le Président a été très à l’écoute. Nous avons laissé les agriculteurs s’exprimer sur les préoccupations du moment qui s’articulent autour de plusieurs thématiques : stoppons les distorsions de concurrence sinon l’agriculture française va péricliter – déjà elle régresse de façon vertigineuse, nous importons plus de l’Europe que nous n’exportons vers l’Europe. L’article 44 de la loi Égalim a été voté, mais rien ne permet de l’appliquer pour l’instant.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1550, du 5 mars 2020, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui