Le Réveil Lozère 31 décembre 2018 à 15h00 | Par Florence Guilhem

« L’agriculture est le secteur qui a le plus d’avenir »

Face aux mutations agricoles, l’heure est au changement de paradigme. Les opportunités à saisir sont multiples. Le point avec Jacques Mathé, professeur associé en sciences économiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jacques Mathé, professeur associé en sciences économiques.
Jacques Mathé, professeur associé en sciences économiques. - © Florence Guilhem

Que se passe-t-il sur le plan économique ?
Les modèles économiques connaissent une profonde mutation et rapidement. Nous sommes dans une économie qui va basculer dans une économie de flux et de trésorerie. Nous sommes également dans une économie à la demande, où l’on paie pour utiliser des outils et non pour les posséder. Une autre mutation réside dans une économie incluant désormais la qualité de l’expérience clients. Impossible d’y échapper. Enfin, la digitalisation de l’économie est en œuvre, et cela, dans tous les domaines. Or, tout cela bouleverse les relations humaines, et ce, dans toutes les activités.

Comment ces évolutions économiques impactent-elles les exploitations agricoles ?
En ce qui concerne l’économie de flux, l’agriculture est plutôt positionnée sur un capital très patrimonial. Il serait peut-être plus judicieux, à présent, d’avoir un capital plus tourné vers le système de production que vers le patrimonial. Ce qui pose, bien sûr, la question du foncier. L’économie à la demande pose, elle, la question de la possession des outils de production, notamment des machines dans le monde agricole. Or, en sachant que les coûts de mécanisation impactent fortement les comptes des exploitations, s’interroger sur la nécessité de posséder ces outils s’impose. Reste que les partager ou les louer implique un changement dans les pratiques, pas toujours facile à opérer.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1491, du 3 janvier, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

C’est une bonne réforme, j’y tiens, parce que quand on regarde les choses, cette aide (à la conversion à l’AB, ndlr) était moins utile pendant les années quatre et cinq.

a soutenu le président de la République lors du grand débat sur la transition écologique qui s’est tenu le 7 mars à Gréoux-les Bains (Provence).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui