Le Réveil Lozère 22 octobre 2014 à 08h00 | Par Céline Gerbal

L’agriculture du Massif central représentée à Parcours France

Pour la deuxième année consécutive les Jeunes agriculteurs de la Lozère et le Point info installation étaient présents à Parcours France, mardi 14 octobre, à l’espace Champerret à Paris. L’occasion pour les deux jeunes installés Eugénie Brajon et Vincent Bonnet de rencontrer des franciliens qui désirent changer de cadre de vie pour s’installer en province.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

S’installer en Massif central, faire vivre un territoire : c’est le message que nous relayons à travers un travail réalisé conjointement avec les 22 départements du Massif central. À l’heure des nouveaux défis planétaires et plus particulièrement des défis environnementaux, l’agriculture a de nombreux atouts. Secteur majeur de l’économie française, l’agriculture recrute chaque année, en moyenne, 40 000 salariés permanents et plus de 850 000 saisonniers dans les diverses productions ; plus de 15 000 postes sont pourvus dans les services à l’agriculture. Les exploitations agricoles se professionnalisent : les métiers sont de plus en plus pointus et les emplois de plus en plus qualifiés.

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 23 octobre 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui