Le Réveil Lozère 14 novembre 2018 à 10h00 | Par Véronique Gruber

L’agriculture de précision pour améliorer le bien-être des animaux et des éleveurs

« Agriculture de précision : vers un élevage connecté » était au cœur d’une conférence proposée par l’Inra Aura et l’Irstea de Clermont à l’occasion du Sommet de l’élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’agriculture de précision était au cœur d’une conférence au Sommet de l’élevage.
L’agriculture de précision était au cœur d’une conférence au Sommet de l’élevage. - © HLP

À l’heure où les objets intelligents envahissent notre environnement professionnel et privé, l’Inra Aura et l’Irstea de Clermont ont dressé un état des lieux de l’application des nouvelles technologies dans l’agriculture et plus précisément dans l’élevage, lors d’une conférence organisée dans le cadre du Sommet de l’élevage.
Le contexte actuel oblige les exploitations agricoles à opter pour un pilotage optimal avec une bonne maîtrise des coûts. Or, l’agriculture de précision (robots, capteurs, GPS, puce électronique RFID, détecteurs de vêlage et de chaleurs…) est là pour aider les agriculteurs à relever ce défi.
Pour Jean-Pierre Chanet, de l’Irstea, « l’élevage est un secteur historiquement très ouvert aux technologies. Les bâtiments sont automatisables et automatisés et les animaux sont sous surveillance… Les robots (traite, alimentation du cheptel, nettoyage et désinfection) ont pris place dans les bâtiments et dans les pâturages (clôtures intelligentes ou virtuelles) ».

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1484, du 15 novembre 2018, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui