Le Réveil Lozère 17 mai 2016 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

L’Adiv 40 ans à l’heure de la recherche sur les viandes

Née en 1976 à Clermont-Ferrand, l’Adiv est devenue au fil des années l’organisme de référence de la recherche sur les viandes avec une dizaine d’innovations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’Adiv va proposer dès cette année et pour la première fois des formations spécifiques aux métiers de la filière volaille.
L’Adiv va proposer dès cette année et pour la première fois des formations spécifiques aux métiers de la filière volaille. - © Pamac

L’association de développement de l’industrie de la viande (Adiv) a été créée il y a 40 ans à Clermont-Ferrand. Comme bon nombre de structures de ce type, elle est née d’un besoin : décliner les recherches de laboratoires en process industriels. À l’époque, l’Inra et les universités de Clermont-Ferrand mènent de nombreux travaux sur la viande. Reste à valoriser leurs recherches pour les mettre à portée de transformateurs, notamment les salaisonniers. Ce sera l’ambition de l’Adiv. D’une petite structure de trois salariés au départ, l’association a grandi au rythme de l’élargissement de son champ d’action. Leader français en prestations de recherche et développement, d’audit, de conseil, d’expertise et de formations auprès des industries carnées, l’Adiv compte aujourd’hui une trentaine de salariés. Leur expertise sert les outils d’abattage, de découpe et de transformation des viandes sur tout le territoire national, mais aussi dans le monde entier. L’activité formation de l’institut a progressé au fur et à mesure des besoins des entreprises. En 2015, 35 000 heures de formation ont ainsi été dispensées.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 19 mai 2016, numéro 1360.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui