MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 23 décembre 2014 à 08h00 | Par LE REVEIL LOZERE

Julien, équilibriste des différences

La parole comme un boomerang, voilà ce qu’aime avant tout Julien Chartier, président de JA 79. Cet éleveur de chèvres affectionne effectivement l’échange et le débat qui font la vie syndicale et la vie dans son ensemble.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Delphine Peronnet

Julien Chartier fait partie de ces gens à la tête bien faite : il hiérarchise. À sa vie de famille la première marche du podium, à son métier d’éleveur de chèvres la deuxième et au syndicalisme la troisième. Dernière marche du podium, certes, mais place importante dans sa vie d’homme, à la trentaine tout juste entamée. « JA correspond à mes idéaux », déclare ce convaincu des vertus du débat au travail comme à la maison, tâtant aujourd’hui au travers de lectures le terrain de la sociologie ; laquelle, dit-il, débute à travers le syndicalisme. « On commence à cerner les personnes à travers le syndicalisme. » Chacun, avec ses différences et ses idées en bandoulière, participe au débat. « Il y a autant d’opinions que de jeunes agriculteurs », aime dire Julien persuadé que l’idée doit toujours se faire accompagner d’autres idées. « Même si je ne les partage pas. D’ailleurs, dans le syndicalisme, il faut parfois défendre des choses auxquelles on ne croit pas. » Une démarche difficile mais à assumer, selon le président de JA des Deux-Sèvres. Et de poursuivre, entre deux coups de fourche : « Le débat, l’expression des différents points de vue, cela permet de mener à bien certains projets. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 9, édition du 25 décembre 2014

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

30 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le marché de l’ultra-frais progresse de 16,1 % en volume et de 13,9 % en valeur dans la distribution grand public sur la période du 15 mars au 19 avril 2020

témoigne Syndifrais (transformateurs de produits laitiers frais), dans un communiqué du 20 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui