Le Réveil Lozère 05 décembre 2018 à 15h00 | Par Chambre d’agriculture de Lozère

Journée d’échanges pour les éleveurs ovins lait

Seize éleveurs se sont retrouvés vendredi 23 novembre dernier à Chanac pour échanger sur leurs résultats techniques et économiques de l’année 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Chambre d’agriculture 48

Dans le cadre des prestations d’appui technique ovin proposées par la chambre d’agriculture de la Lozère, seize éleveurs se sont réunis pour partager et échanger sur leurs résultats. Cette journée s’est déroulée le 23 novembre, à Chanac.
La matinée a été consacrée au dépouillement des résultats techniques et économiques de l’année 2017. Les éleveurs pouvaient comparer ainsi leurs résultats, à la moyenne de leur groupe ou à une référence. Cette matinée a été riche en échanges grâce à la diversité des éleveurs présents qui venaient de différentes zones géographiques : causse, vallée du Lot, Margeride et produisaient sous différents signes de qualité : AOP Roquefort, agriculture biologique.
La méthode utilisée est l’approche des coûts de production mise au point par l’Institut de l’élevage et les chambres d’agricultures. Elle permet aux éleveurs d’évaluer tout ce qu’ils engagent pour produire mille litres de lait en incluant l’ensemble des charges, dont leur travail. Cette méthode leur permet d’approcher un prix de revient du lait pour couvrir l’ensemble des charges. Se comparer par rapport à un groupe, à une référence a permis aux éleveurs de voir leurs points faibles et leurs points forts. Au travers des échanges ce sont des pistes d’améliorations qui sont évoquées permettant à chacun de progresser sur son exploitation.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1487, du 6 décembre, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui