Le Réveil Lozère 30 janvier 2019 à 15h00 | Par Suzanne Marion

Jessy, reine du monde de l’ovalie

Sacrée meilleure joueuse mondiale de rugby de l’année, Jessy Trémoulière, de Bournoncle-Saint-Pierre en Haute-Loire, garde les pieds sur terre et revient régulièrement sur la ferme familiale où elle compte s’installer un jour.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Suzanne Marion

Encore sur son nuage après son titre de meilleure joueuse mondiale de rugby reçu des mains du Prince Albert de Monaco lors de la cérémonie des World Rugby Awards le 25 novembre dernier, Jessy Trémoulière est rentrée à la ferme à Barlières sur la commune de Bournoncle-Saint-Pierre, où elle retrouve son père Serge et son frère Amaury sur leur exploitation bovine conduite en bio. Dès qu’elle a quelques jours, elle revient en Haute-Loire pour se ressourcer et retrouver famille et amis, ses soutiens, ses piliers. « Ce sont eux qui m’ont vu grandir, qui m’ont soutenue… et communiqué des valeurs familiales fortes… », souligne Jessy.
La ferme, elle aime ça. S’occuper des vaches, conduire un tracteur, c’est naturel pour elle. Elle enfile une cotte et participe aux travaux du moment, et quand elle est loin elle s’intéresse à ce qui se passe sur l’exploitation. Car celle qui est passée par le lycée agricole de Brioude-Bonnefont puis Marmilhat, un Bac pro agricole et un BP paysagiste en poche, envisage une fois les crampons raccrochés, de s’installer sur l’exploitation familiale en Gaec avec Amaury, avec en tête un projet de valorisation de la viande en circuits courts. Son père est prêt à lui laisser sa place, mais quand ? C’est le rugby, (santé, forme, résultats) qui en décidera.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1495, du 31 janvier 2019, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous avions construit le projet de mandature ensemble. Nous sommes à mi-mandat, des choses ont été faites et il y a encore un certain nombre de choses à faire.

a déclaré à Agrapresse Samuel Vandaele, nouveau président des Jeunes agriculteurs, à la suite de son élection, le 11 avril.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui