Le Réveil Lozère 04 février 2015 à 08h00 | Par Service de remplacement Languedoc-Roussillon

Je compte bien refaire appel à l'association

Le service de remplacement est à vos côtés, pour pallier les éventuelles carences de présence sur votre exploitation liées notamment à de la formation, un accident de la vie ou simplement l'envie de partir quelques jours en vacances. Jean-Claude Belmonte, viticulteur à Sauvian dans l'Hérault a bénéficié l'an passé du service de remplacement pour le motif accident.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Service de remplacement LR

Comment avez-vous connu le service de remplacement ?
Je l'ai connu à l'époque où j'étais au syndicat des Jeunes agriculteurs en tant que responsable du secteur de Béziers. Fin 2013 et début 2014, j'ai utilisé le SR de l'Hérault, j'ai repris mes études et fait une licence professionnelle en alternance en viticulture raisonnée et certification environnementale. J'ai ainsi pu me faire remplacer sur mon exploitation pendant les périodes de formation. Au mois d'octobre dernier, j'ai malheureusement été victime d'un accident de travail sur mon exploitation. Je suis donc en arrêt de travail et ne peux plus exercer mon activité pour le moment. C'est la première fois que je suis arrêté.
Avez-vous été satisfait de cet accompagnement ?
Oui, complètement. Le SR et mon conseiller Groupama m'ont informé de l'existence d'une assurance main-d'oeuvre de remplacement. Cela fait deux ans que j'adhère à cette assurance, ce qui m'a permis lors de mon accident de bénéficier de 60 jours de remplacement. Sans la présence de l'association et de mon fils qui m'a beaucoup aidé dans cette épreuve mon exploitation n'aurait pas tenu. Mon fils est en cours d'installation, il a pu reprendre en partie la direction de l'exploitation.

La suite dans le Réveil Lozère, page 8, édition du 5 février 2015.

Pratique

Service de remplacement Lozère, 27 avenue Foch, 48000 Mende, 04 66 65 10 61.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui