Le Réveil Lozère 27 septembre 2016 à 08h00 | Par Yvan Guilhot

Inventaire du petit patrimoine des Gorges du Tarn et de la Jonte

En partenariat avec l’Entente interdépartementale des Causses et des Cévennes, la fédération départementale des chasseurs de la Lozère s’engage dans l’inventaire du patrimoine agropastoral sur le site Natura 2000 des gorges du Tarn et de la Jonte.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les lavognes sont des oasis pour la biodiversité et des points d'eau pour toute la faune.
Les lavognes sont des oasis pour la biodiversité et des points d'eau pour toute la faune. - © FNC 48

L’activité pastorale a façonné et façonne encore le paysage caussenard, si caractéristique. Conserver ce paysage revient à soutenir le développement et l’évolution de ces systèmes agricoles. La région des Causses et des Cévennes a été inscrite en 2011 au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en tant que « paysage culturel de l’agropastoralisme méditerranéen ». En tant qu’opérateur agro-environnemental et animateur de site Natura 2000, sous l’égide du Syndicat Mixte du Grand Site des Gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses, la FDC 48 se mobilise pour un travail d’inventaire sur le site Natura 2000 « ZPS des Gorges du Tarn et de la Jonte ».

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 29 septembre 2016, numéro 1377.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui