MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
L'Anjou Agricole 14 février 2020 à 11h00 | Par AA

Interview : en épandage, le volontarisme avant la contrainte

Dans nos campagnes, l’épandage est souvent pointé du doigt. Polluant, gênant, odorant. Les pouvoirs publics se penchent sur la question, dans un souci d’amélioration. Tour d’horizon avec Hervé Masserot, expert épandage à la Fédération départementale des Cuma de Mayenne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

>> Quelles sont les actualités dans le monde de l’épandage ?
Hervé Masserot : ce qui est applicable, c’est la Loi “Prepa”, sortie en 2017, un “Plan national de réduction des émissions de polluants atmosphériques”, qui fixe des objectifs de réduction à horizon 2020, 2025 et 2030. L’enjeu c’est la qualité de l’air, notamment sur les dégagements d’azote ammoniacales, qui forment des particules fines. On considère que l’agriculture en est responsable à   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Des mesures de soutien du marché telles que l’intervention publique, l’aide au stockage privé, les retraits, etc. et des mesures de marché exceptionnelles sont disponibles dans le cadre de la Pac. Mais je ne vous cacherai pas que si de telles mesures s’avèrent nécessaires, elles auront des implications budgétaires

a prévenu Janusz Wojciechowski. Les ministres de l’Agriculture de l’UE, qui ont eu le 25 mars un échange en visioconférence, ont pour la plupart demandé à la Commission européenne de nouvelles simplifications