Le Réveil Lozère 19 juin 2013 à 16h47 | Par LE REVEIL LOZERE

Interbev - Les interprofessions régionales se sont rassemblées en Lozère

Des représentants régionaux venus de la France entière se sont réunis à Aumont-Aubrac pour notamment retracer l’actualité de l’interprofession du bétail et des viandes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réveil Lozère

Pour la première fois, le comité régional d’Interbev, l’interprofession du bétail et des viandes, s’est réuni en Lozère, les 11 et 12 juin dernier. Tous les deux mois, ce comité permet à tous les représentants régionaux et les administratifs d’Interbev de se rencontrer pour retracer l’actualité des sections, organiser la communication sur la viande et discuter des accords interprofessionnels des treize familles de la filière bovine. Le comité décentralisé s’est déroulé à Aumont-Aubrac, réunissant une cinquantaine de participants, venus des quatre coins de la France. Pour Olivier Boulat, éleveur lozérien et président d’Interbev Languedoc-Roussillon, il s’agissait de faire découvrir aux professionnels de la filière les particularismes de l’élevage lozérien. « Je suis très fier de les avoir reçus en Languedoc-Roussillon » déclare-t-il.

À lire dans le Réveil Lozère n°1214 du 20 juin 2013, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui