Le Réveil Lozère 11 juin 2014 à 10h32 | Par Émilie Wood

Innovation - L’aquaponie, le nouveau challenge du lycée aquacole de la Canourgue

L’aquaponie est un système visant à coupler une production aquacole (poissons) avec une production d’hydroponie (maraîchage, fleurs…) En effet, les productions aquacoles génèrent des effluents qui peuvent être utiles à la culture hors sol. Un système gagnant-gagnant à mettre en place, s’il est minutieusement étudié.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Lycée aquacole Louis Pasteur

Encouragé par le ministère de l’Agriculture et par la région Languedoc-Roussillon, l’EPLEFPA* Lozère et son lycée aquacole Louis Pasteur, situé à la Canourgue, se lancent pour l’été 2014 dans un projet avant-gardiste : l’aquaponie.

Encore très peu exploitée dans notre pays, l’aquaponie est un système d’agriculture permettant de coupler deux systèmes de cultures : aquacole et hors sol. Le lycée Louis Pasteur, connu notamment pour sa production aquacole et ses nombreux projets autour de l’eau, développe depuis 2011 ce nouveau projet d’envergure. En effet, si les cultures piscicoles et horticoles peuvent bénéficier mutuellement l’une de l’autre, il faut faire des calculs bien précis pour connaître quelle culture allier avec quel poisson.

Catherine Lejolivet, enseignante à la Canourgue, est depuis 2011 en tête de ce projet. En communication constante avec les professionnels de l’aquaculture, elle a pris conscience du besoin croissant de la profession de trouver des solutions pour traiter les effluents de leurs élevages. De l’autre côté, les professionnels de la culture hors sol utilisent des substances pharmacologiques et d’intrants chimiques de synthèse, qu’ils remplaceraient volontiers pour des substances plus naturelles issues des effluents d’élevages piscicoles.

Suite à lire dans le Réveil Lozère n°1263 du 12 juin 2014, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).