MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 18 mars 2020 à 10h00 | Par Chambre d'agriculture

Informations mesures préventives Coronavirus « Covid-19 » pour la chambre d’agriculture de Lozère

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Ministère de la santé

Suite aux annonces effectuées par le président de la République jeudi 12 mars et à celles annoncées par le Premier ministre, précisant le renforcement du plan de prévention et de lutte contre l’épidémie de Covid-19, tous les lieux d’accueil de la chambre d’agriculture de Lozère sont fermés au public depuis le lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre (Florac, Langogne, Marvejols, Mende, Saint-Chély-d’Apcher).
Nous remercions nos ressortissants de contacter par mail leurs interlocuteurs ou d’utiliser notre adresse mail principale : accueil@lozere.chambagri.fr.
Les déplacements des agents de la chambre d’agriculture sur les exploitations et les parcelles ne sont plus autorisés à compter de ce mardi 17 mars et ce jusqu’à nouvel ordre.
Le service de l’IPG est joignable par téléphone à la chambre d’agriculture à Mende les mardis et vendredis. Vos documents peuvent être déposés dans la boîte aux lettres qui sera relevée quotidiennement.
Les services de contrôles de performances sont suspendus. Concernant la qualification des animaux, des mesures d’ajustement sont à l’étude. Les conseillers d’élevage restent joignables par téléphone ou par mail pour le conseil et l’appui technique.
Les permanences du CFE sont interrompues mais vous pouvez récupérer sur notre site internet tous les formulaires et vous pouvez les déposer une fois renseignés dans notre boîte aux lettres. Ils seront traités mais nous ne pouvons pas vous garantir le respect des délais habituels en raison de l’impact du confinement sur l’ensemble de la chaîne de traitement des dossiers (greffe du tribunal, services des impôts…)
Les activités de conseil en entreprise, de développement territorial et de conseil spécialisé se poursuivent mais sans contact direct avec les agriculteurs ou les collectivités. Les conseillers sont joignables par téléphone ou mail.
Concernant la campagne Pac, dès l’annonce des premières restrictions la semaine dernière, des discussions ont été engagées par le réseau des chambres d’agriculture et le ministère de l’agriculture pour demander un report. Nous vous tiendrons informés dans les prochains jours (site internet, Facebook, voie de presse…).
Compte tenu de l’interdiction du regroupement de personnes, nos formations sont également suspendues jusqu’à nouvel ordre. Le service formation reste joignable uniquement par mail sur formation@lozere.chambagri.fr.
Pour contacter la chambre d’agriculture, vous pouvez envoyer vos messages à l’adresse suivante : accueil@lozere.chambagri.fr, laisser un message sur le répondeur du 04 66 65 62 00, ou pour les urgences laisser un message au 06 49 69 85 05, vous serez rappelé dès que possible.
Pour les dossiers en cours, les agents restent joignables par téléphone.
Toutes les informations sur lozere.chambagri.fr et sur le compte Facebook de la chambre d’agriculture de Lozère https://www.facebook.com/chambreagriculturelozere.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1552, du 19 mars 2020, en page 12.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Des mesures de soutien du marché telles que l’intervention publique, l’aide au stockage privé, les retraits, etc. et des mesures de marché exceptionnelles sont disponibles dans le cadre de la Pac. Mais je ne vous cacherai pas que si de telles mesures s’avèrent nécessaires, elles auront des implications budgétaires

a prévenu Janusz Wojciechowski. Les ministres de l’Agriculture de l’UE, qui ont eu le 25 mars un échange en visioconférence, ont pour la plupart demandé à la Commission européenne de nouvelles simplifications

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui