Le Réveil Lozère 13 décembre 2016 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Influenza aviaire : passage en risque élevé sur l’ensemble du territoire

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Suite à la découverte de plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8, le ministère de l’Agriculture a décidé de relever le niveau de risque de la maladie au niveau élevé sur l’ensemble du territoire. Ce risque entraîne la mise en place de mesures de protection renforcées : obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation précisée par arrêté) et toutes les basses-cours (sans dérogation possible) ; interdiction de tout rassemblement de volailles vivantes. Les rassemblements peuvent avoir lieu sous dérogation, si des dispositions sont mises en œuvre pour éviter tout risque de contamination ; interdiction de lâchers de gibiers à plume. Les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être autorisés sous certaines conditions, tout comme l’utilisation des appelants. Vétérinaires et détenteurs de volailles et d’oiseaux sauvages captifs sont appelés à la plus grande vigilance vis-à-vis des signes cliniques d’influenza : mortalité anormale, baisse de la consommation, etc. Tout signe évocateur de la maladie doit faire l’objet d’un signalement immédiat à la DDCSPP par le vétérinaire sanitaire de l’élevage.Informations auprès de la DDCSPP 48 au 04 30 11 10 22 ou au 04 30 11 10 00, par mail à ddcspp-spae@lozere.gouv.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui