La Vie Charentaise 23 juillet 2020 à 15h00 | Par Alexandre Veschini

« Il y a du vent dans les voiles du drakkar Larsen »

Porté par le marché scandinave et des projets de développement en Asie, la maison Larsen a bien résisté pendant la période de confinement. Elle se prépare à attaquer plusieurs marchés importants dans les mois à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérôme Durand, directeur général de la Maison Larsen, lors 
de l’inauguration des Rendez-vous du Design.
Jérôme Durand, directeur général de la Maison Larsen, lors de l’inauguration des Rendez-vous du Design. - © Alexandre Veschini

Comment la maison Larsen a-t-elle vécu le confinement ?
Jérôme Durand : Notre maison Larsen appartient au groupe finlandais Altia, qui est  coté en Bourse.  Le siège est basé en Finlande. Sur cet aspect-là, les choses sont plutôt rassurantes puisqu'effectivement,  la principale source d'approvisionnement des ménages s'est faite dans les magasins de monopoles d'Etat. Ceux-là ont plutôt bien résisté, voire ont connu une croissance significative par le transfert de la   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui