Le Réveil Lozère 13 mars 2019 à 10h00 | Par Sandrine Bossière

« Il faut au minimum un BTS »

L'ancien élève du lycée agricole de l'Abbaye de Montebourg (Manche), Julien Lepetit, gère depuis un an l'exploitation de l'établissement. Un pari qu'il a décidé de relever à seulement 28 ans, après avoir exercé cinq ans dans une entreprise de vente et de conseils.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandrine Bossière

Julien Lepetit est originaire du Cotentin (Manche). Issu d'une famille d'agriculteurs, il a poursuivi ses études dans cette voie. Un BEP agricole et un bac pro CGEA (conseil et gestion de l'entreprise agricole) au lycée agricole de Montebourg en poche, Julien a poursuivi par un BTS Acse au lycée agricole de Coutances. « J'ai complété par un CS lait à Montebourg à nouveau », note-t-il. Si ses frères se sont installés en Gaec avec leur mère et leur oncle, l'installation n'était pas l'objectif principal pour Julien. Il a voulu aller voir autre chose, voir d'autres systèmes, ce que lui a permis son expérience de commercial chez D2N (Destres et Datin Négoce).

Un nouveau virage
Depuis un peu plus d'un an, il a pris un nouveau virage : il gère désormais l'exploitation agricole du lycée où il a fait ses études. Un challenge qu'il a saisi « parce que j'aime le contact avec les animaux, parce que le lycée avait un projet d'évolution, voulait se doter d'une structure moderne, et parce qu'il y avait ce contact avec les élèves », explique-t-il. Certes, à 28 ans, il fallait oser ! Il le reconnaît surtout qu'il n'est pas « parti en courant » de chez son ancien employeur. C'est un choix délibéré et pleinement assumé. « On me dit que je suis jeune, mais j'aime les défis », rassure-t-il, en faisant preuve de détermination et d'écoute. Et pour le moment, le salariat lui convient, à la fois pour garder du temps libre pour sa famille et profiter de ses passions.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1501, du 14 mars 2019, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui