Le Réveil Lozère 17 octobre 2017 à 08h00 | Par JCD, avec l'AFP

Hogan planche sur la future Pac devant les députés

Le commissaire européen à l'agriculture Phil Hogan a planché le 10 octobre pour la première fois devant les députés français pour tracer les perspectives de la future Pac d'après 2020, donnant quelques leçons « d'équité » au passage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Adam Berry - CE

« La réforme de la Pac a bel et bien commencé », a dit le commissaire en réponse à une question du député PS Dominique Potier s'inquiétant d'un risque de report de la Pac au-delà de 2020. « Le cadre budgétaire sera publié en mai 2018, et je vais avancer une proposition législative en juin : entre cette date et les élections européennes, il y aura eu un débat », a-t-il dit en estimant la « fenêtre d'opportunité » pour parvenir à boucler la Pac à « neuf mois », et en rappelant avoir reçu 322 000 réponses à la consultation lancée par la Commission sur le sujet.
Interrogé sur la répartition des aides dans la future Pac, il s'est dit « d'accord avec le mot équitable, juste, loyal ». Il a notamment souligné qu'il allait « réessayer » de proposer aux États membres un « plafonnement » des aides pour qu'elles puissent bénéficier à davantage de petits agriculteurs et éviter le phénomène de concentration actuel des aides, option refusée par le passé par le Conseil des ministres (donc les États membres), et notamment la France. « Je vais proposer un filet de sécurité pour garantir un certain revenu aux petits exploitants », a-t-il ajouté. « Évidemment, il faudra aussi utiliser d'autres outils de stabilisation des revenus », a-t-il précisé. Il a notamment cité les assurances pour gérer les incidents climatiques, mais sans répondre à la question posée par un député au sujet du seuil de déclenchement de ces assurances.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1430, du 19 octobre 2017, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui