Le Réveil Lozère 07 mai 2019 à 09h00 | Par Sophie Chatenet

Herd-Book Limousin : l’Auvergne confirme son dynamisme

Quatrième section du herd-book Limousin, en matière d’effectifs, la section Auvergne a tenu son assemblée générale, le 19 avril dernier, en Haute-Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’assemblée générale s’est poursuivie par la visite de l’élevage du Gaec Combourieu à La Besseyre Saint-Mary en Haute-Loire.
L’assemblée générale s’est poursuivie par la visite de l’élevage du Gaec Combourieu à La Besseyre Saint-Mary en Haute-Loire. - © DR

Le président de la section auvergnate, Paul Besson a souligné les bons résultats de ses troupes, « dans un contexte toujours compliqué ». La section compte ainsi 126 adhérents sur la campagne écoulée, soit un effectif parfaitement stable par rapport à la précédente campagne et qui la place au 4e rang national. À l’échelle des sections, Midi-Pyrénées demeure sur la première marche du podium avec 234 adhérents devant la Corrèze avec 178 et la Haute-Vienne, 143. Cette année, la plus forte progression est à mettre à l’actif des sections Bretagne et Bourgogne-Rhône-Alpes avec un nombre d’adhérents en augmentation de 3 %.

Une certification qui progresse
La section Auvergne compte 5 805 vaches cotisantes, soit une belle augmentation de 213 têtes (43 %), la meilleure progression de l’année. Le taux de cotisation est quant à lui de 66 %. D’un peu moins de 50 000 en 2000, le nombre de vaches cotisantes au niveau national s’établit à 71 613 (-2,2 %) sur la dernière campagne. On constate donc sur cette campagne que le nombre de vaches cotisantes suit la même courbe que le nombre d’adhérents, même si cette baisse reste extrêmement contenue.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1509, du 9 mai 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Malgré une interdiction de principe de l’utilisation de certains pesticides en période de floraison, plus de la moitié de leurs usages bénéficient de dérogations.

alerte l’Unaf (union nationale de l’apiculture française) dans un communiqué du 20 mai, journée mondiale des abeilles.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui