Le Réveil Lozère 09 octobre 2013 à 09h43 | Par Emilie Wood

Handicap - L’autre sommet

Un groupe d’adultes en situation de handicap mental et psychique ont participé au Sommet de l’élevage avec des moutons de race Thônes et Marthod.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les pensionnaires du foyer de vie de Pierrefiche, au sommet de l'élevage.
Les pensionnaires du foyer de vie de Pierrefiche, au sommet de l'élevage. - © Emilie Wood

Ils sont venus à six, avec deux éducateurs. Ces adultes du foyer de vie « l’Arc-en-ciel » de Pierrefiche, près de Langogne, élèvent depuis 2011 des moutons de race Thônes et Marthod, une espèce en voie de disparition. Anthony Condé, 26 ans, Lozérien d’origine et pensionnaire au foyer depuis dix mois, explique aux visiteurs l’histoire de ces animaux. Le foyer s’occupe d’une quinzaine de ces moutons rustiques et cornus, bien adaptés au climat de la Margeride. Une activité qui lui plait énormément, et dont il parle avec fierté. La mini-ferme du foyer comporte également cinq ânes, deux béliers et une chèvre naine.

Le foyer de vie « Arc-en-ciel » à Pierrefiche s’occupe de 40 résidents adultes. Parmi les 16 éducateurs, trois s’occupent de la mini-ferme, et une vingtaine de pensionnaires sont impliqués dans les activités qu’elle génère.

 

À lire dans le Réveil Lozère n°1228 du 10 octobre 2013, en page 5.

Anthony Condé, pensionnaire du foyer.
Anthony Condé, pensionnaire du foyer. - © Emilie Wood
Deux des moutons Thônes et Marthod du foyer Arc-en-Ciel
Deux des moutons Thônes et Marthod du foyer Arc-en-Ciel - © Emilie Wood

La race Thônes et Marthod

La Thônes et Marthod est une brebis de taille et de poids moyens (55 - 65 kg pour les brebis et 70 - 80 kg pour les béliers.) Sa tête est fine, son nez droit ou légèrement busqué. Les cornes, présentes chez les deux sexes, sont assez développées et forment une spirale horizontale assez large. La robe est blanche à l’exception du bout du museau, du tour des yeux, des oreilles, de l’extrémité des membres, du nombril chez les mâles et de la vulve chez les femelles, qui sont noirs. La laine est très bouclée chez les jeunes alors que chez l’adulte, la toison est assez grossière et à mèches longues. En 1992, L’Union des éleveurs de la race Thônes et Marthod est créée par une dizaine d’éleveurs préoccupés par la survie de la race.

Plus d’infos : http://www.moutons-thones-marthod.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous avons face à nous, en Chine, une demande en viandes bovines françaises qui pourrait permettre à tous les acteurs de la filière […] de créer de la valeur et de garantir une meilleure rémunération des éleveurs. Rien ne justifie, à nos yeux, que nos entreprises ne répondent pas – ou si peu – aujourd’hui, à cette demande. Ce voyage devrait donc nous permettre de mieux comprendre la situation sur ce marché et, nous l’espérons, d’impulser rapidement l’exportation de nouveaux volumes.

déclarait Bruno Dufayet, président de la fédération nationale bovine, quelques jours avant un voyage en Chine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui