Le Réveil Lozère 06 décembre 2017 à 08h00 | Par La Volonté Paysanne

Gid Lacaune : croissance et dynamique !

L’assemblée générale du GID Lacaune s’est déroulée lundi 4 décembre à Réquista (12) sous la présidence de Frédéric Jammes. Le bilan 2016-2017 est positif sur tous les points.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le GID Lacaune affiche de bons résultats pour l’exercice clos le 30 juin, avec de la croissance et du dynamisme sur tous les plans.
Le GID Lacaune affiche de bons résultats pour l’exercice clos le 30 juin, avec de la croissance et du dynamisme sur tous les plans. - © La Volonté paysanne

Le GID Lacaune, organisation de producteurs ovins, dont le siège est à Lauras-Roquefort, clôture positivement son exercice 2016-2017 avec une progression de son volume d’activité. Le bilan de l’exercice a été présenté par Bruno Crassous (Lacaune viande) et Jérémie Gayraud (Lacaune lait, commercial, administratif), co-responsables de la structure. Le GID Lacaune a doublé cette année le chiffre d’affaires réalisé en 2011, année de sa création, a indiqué le président Frédéric Jammes. Le GID Lacaune compte 368 adhérents. 143 éleveurs sont adhérents au contrôle laitier officiel du service élevage de la confédération générale de Roquefort. Ces derniers peuvent fournir des agnelles et des brebis pour la vente de reproducteurs. L’activité du schéma Lacaune viande (LV) GID comptabilise 15 éleveurs sélectionneurs. « La structure GID Lacaune poursuit son dynamisme et sa croissance sur l’exercice 2016-2017 » note le président. « Le schéma LV GID confirme son intérêt avec l’arrivée de nouveaux sélectionneurs. Des études sur le comportement maternel et sur l’utilisation de la génétique LV GID auprès des éleveurs Lacaune lait sont en cours. Les ventes de reproducteurs Lacaune lait sont en progression (+ 12 %) notamment les ventes d’agnelles et de béliers. Le GID Lacaune souhaite être présent à l’international mais également au côté des éleveurs locaux ».

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1437, du 7 décembre 2017, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui