Le Réveil Lozère 19 mars 2014 à 08h00 | Par Émilie Wood

Génétique - Lozère insémination n’arrête pas le progrès

Au Gaec Martin, à La Fage sur la commune de Grandrieu, l’insémination est avant tout un choix : celui de la génétique, pour une meilleure production laitière. Lozère insémination attend de nombreux éleveurs lors de sa prochaine assemblée générale, le 25 mars à Mende.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Émilie Wood

Chez les Martins, Jean-Marc le père, Nadine son épouse, Guillaume et Vincent les deux fils, en Gaec sur une exploitation laitière à La Fage sur la commune de Grandrieu, on utilise à 100 % l’insémination artificielle (IA) sur les 70 vaches laitières Montbéliardes de l’exploitation. 90 % des naissances sont en race pure, 10 % en race croisée avec du Charolais. La raison de ce choix : miser sur la génétique pour améliorer le troupeau et ses performances laitières. En neuf ans, la production du Gaec est passée de 156 000 à 500 000 litres. Les nombreux trophées gagnés par les vaches de ce cheptel témoignent de la réussite de la manœuvre : avec une première place au concours national en 2010, de nombreux prix remportés au Sommet de l’élevage, à Miss Laitière à Aumont-Aubrac, et à d’autres concours interdépartementaux à travers le grand Sud, les vaches des Martins n’ont pas à rougir.

« Notre objectif lorsqu’on choisit un reproducteur, c’est d’améliorer la morphologie, les aplombs, les taux laitiers. On a fait beaucoup de progrès avec la sélection génétique. Nous n’aurions jamais progressé si vite sans en passer par là » explique Guillaume, dans le Gaec depuis 2005.

À lire dans le Réveil Lozère n° 1251 du 20 mars 2014, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La marque Sud de France sera étendue à l’ensemble du territoire de la grande région.

Carole Delga, présidente de la région LRMP, à l’occasion des dix ans de la marque.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui