Le Réveil Lozère 09 décembre 2015 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

Formez-vous… et faites-vous remplacer !

Le service de remplacement a tenu son assemblée générale à Mende, jeudi 3 décembre. Rappels des préceptes de l’association, nombre d’adhérents, les actions réalisées, etc. Le service de remplacement se porte bien et la perspective de la régionalisation ouvre de nouveaux chantiers de travail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandra Hartmann

Le président Vincent Bonnet et son équipe, Candice Jaffart au sécretariat et la comptabilité et Jéremy Cathalan à l’animation ont présenté un service de remplacement à la situation financière saine, à la lecture du rapport financier. Bien que cela puisse aider, pas question pour autant de se reposer sur cet acquis. Quatre cent sept adhérents sont à jour de cotisation au service de remplacement Lozère. Quatre agents sont à temps plein annualisé. Il faut également compter avec les agents recrutés en contrat à durée déterminé. Au total, en 2014, 102 salariés ont travaillé pour le service de remplacement assurant 3456 journées de remplacement. L’activité devrait être meilleure cette année avec une moyenne de 300 jours de remplacement par mois. Parmi les motifs de remplacement les plus importants, les maladies ou les accidents, la maternité et dans une moindre mesure la paternité. Avec des statistiques nettement moins importantes congés, formation ou mandats syndicaux sont aussi considérés. Les exploitants agricoles, dont la présence permanente est indispensable au fonctionnement de l’exploitation, peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dépenses engagées pour assurer leur remplacement temporaire pendant leurs congés. Quant au développement agricole, le principe est peu connu et englobe pas mal d’aspects. « Le Casdar développement agricole et rural prend en charge une partie du coût de la journée si l’agriculteur participe à des réunions de développement agricole. Cela peut concerner la valorisation des produits, une démonstration de matériels agricoles ou encore les formations sur les cours d’eau se déroulant en ce moment », explique Vincent Bonnet.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 10 décembre 2015, numéro 1337.

Pratique
Plus de renseignements sur les tarifs du service de remplacement (crédit d’impôts, congés, accidents…), contactez le 04 66 65 10 61.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le prix du lait ne se traite pas dans les médias.

Michel Nalet, porte-parole du groupe Lactalis.

Culture
Photographie » Beauté et diversité des patrimoines
Photographie » Le skite Sainte-Foy
Exposition » Marius Balmelle aux archives départementales
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui