Le Réveil Lozère 25 mars 2020 à 09h00 | Par Agrafil

FNSEA et JA appellent à promouvoir les produits français pénalisés par le coronavirus

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Mettons en avant les produits agricoles français ! », lancent la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) dans un communiqué le 23 mars. Les syndicats majoritaires citent la fraise et l’asperge, pénalisées par les « conséquences indirectes de la crise sanitaire du Covid-19 » (difficultés logistiques, manque de main-d’œuvre, fermeture des restaurants). Sont aussi concernés l’agneau et le chevreau de Pâques, qui se distinguent par « une commercialisation à 80 % saisonnière ». « De multiples contacts ont été pris ce week-end et nous avons obtenu l’engagement des principales enseignes de faire la promotion des produits français dans leurs rayons et dans leurs supports publicitaires », se félicitent la FNSEA et les JA. Pour l’agneau, « Intermarché et Auchan ont donné leur accord de principe ce week-end », précise Michèle Boudoin, présidente de la FNO (éleveurs ovins, FNSEA), à Agra Presse. « Les distributeurs ont bien compris le message et jouent globalement le jeu », juge-t-elle. « Nous serons vigilants pour mesurer que chaque acteur assume sa part de responsabilité », préviennent toutefois la FNSEA et les JA dans leur communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui